Comment devenir chrétien ?

Sur ce site, nous parlons de la foi chrétienne. Nous parlons de Dieu, notre créateur. Nous parlons de sa venue sur terre dans la personne de Jésus-Christ. Nous parlons du pardon des péchés, rendu possible par la mort de Jésus sur une croix. Nous parlons de la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, et de l’espérance de la résurrection à venir. Nous parlons d’une réconciliation possible avec Dieu. Nous cherchons à montrer que ce message d’espoir est de la plus haute importance et qu’il répond aux besoins véritables de tout être humain. Mais, nous direz-vous, que faire si je veux y croire ? Si je veux en profiter ? Si je veux faire partie de l’histoire ? En bref, dans cet article je vais parler de comment se positionner pour devenir un disciple de Jésus-Christ, c’est-à-dire un chrétien.

Repentance et foi

En soi, devenir chrétien n’est pas une démarche compliquée. L’apôtre Paul résumait ce qu’il annonçait en parlant de «la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus1

La repentance, c’est reconnaître que nous agissons mal, envers Dieu et envers les autres, et c’est décider de changer d’attitude. Cela ne veut pas dire croire que l’on peut changer par nos propres efforts, mais vouloir ce changement2, accepter de changer avec l’aide de DIeu.

La foi, c’est mettre sa confiance en Dieu, reconnaître et accepter ce qu’il a fait pour nous sauver. Dans les mots de l’apôtre Paul :

Si, de ta bouche, tu affirmes devant tous que Jésus est le Seigneur et si tu crois de tout ton cœur que Dieu l’a ramené d’entre les morts, tu seras sauvé. C’est par le cœur, en effet, que l’on croit, et Dieu rend juste celui qui croit ; c’est par la bouche qu’on affirme, et Dieu sauve qui fait ainsi3.

Cette démarche est toute simple, mais il ne faut pas sous-estimer ce qu’elle représente. Affirmer que Jésus est Seigneur, cela veut dire lui reconnaître toute autorité sur notre vie ; cela veut dire que ce que Jésus demande et enseigne primera désormais sur nos désirs propres.

La résurrection de Jésus est le signe par excellence que c’est Dieu qui agissait par Jésus, que la mort de Jésus accomplissait la volonté de Dieu. Sans foi en la résurrection, il n’y a pas de foi chrétienne4.

Devenir chrétien n’est donc pas si compliqué ; il faut se repentir de nos mauvaises actions, paroles et pensées, reconnaître Jésus comme Seigneur, et croire à sa résurrection des morts. Mais bien sûr, il faut en arriver au point où l’on peut faire ces choses. Le moment où l’on prend position dans ce sens est un point d’arrivée, mais c’est aussi un point de départ : une fois devenu chrétien, il faudra découvrir et vivre concrètement ce que cela signifie d’être chrétien. Je vais maintenant donner quelques éléments qui participent autant à la démarche de recherche qui peut amener à devenir chrétien qu’à la vie chrétienne qui s’ensuit.

La communauté chrétienne : l’Église

Dieu n’a pas seulement voulu sauver quelques individus isolés. Il a voulu créer un peuple de croyants, rassemblés par la foi en Jésus-Christ. Ceux qui croient en Jésus forment ce que l’on appelle l’Église. L’Église se manifeste sous des formes très diverses selon les temps et les lieux. On parle de différentes «Églises locales» pour la réunion de groupes de chrétiens en des lieux donnés, mais fondamentalement tous ceux qui croient en Jésus forment une seule Église.

Participer aux rencontres d’une Église locale est un des meilleurs moyens d’apprendre plus sur la foi chrétienne, et de voir quelles sont ses conséquences dans la vie des croyants. C’est aussi un lieu où s’encourager mutuellement à cheminer vers la foi ou dans la foi. Probablement que si vous réfléchissez à la foi chrétienne, vous connaissez au moins un chrétien qui a l’air de prendre sa foi au sérieux ; le plus simple est de lui demander à assister aux rencontres de son Église.

Lorsque l’on devient chrétien, on est aussi appelé à le marquer par le baptême, qui est un acte de confession publique de la foi. C’est généralement au travers d’une Église locale que le baptême peut être demandé.

La prière

La vie chrétienne est en bonne partie une question de relation avec Dieu. La manière par excellence de vivre cette relation, c’est la prière. Cela signifie simplement s’adresser à Dieu. Il n’y a pas besoin de recourir à un vocabulaire ou à des formules particulières, Dieu comprend ce que nous voulons lui dire. Comme personne en recherche, on peut demander à Dieu de se faire connaître, de nous donner la foi à laquelle il nous appelle. En tout temps, on peut aussi lui présenter nos besoins, le remercier, lui demander de l’aide pour soi ou pour un proche, lui demander également qu’il nous montre comment lui être agréable.

La lecture de la Bible

La Bible est le livre de référence pour les chrétiens. Elle témoigne de Jésus-Christ, elle montre comment Dieu a préparé et annoncé sa venue, et indique comment traduire dans la vie personnelle et communautaire la foi en Jésus. Notre section sur la Bible donne plus d’indications à ce sujet. Il est en tout cas bon de lire la Bible pour savoir de première main ce que propose la foi chrétienne. Il est possible de la lire seul, de se faire accompagner par un chrétien, ou de participer à un groupe qui lit la Bible et en discute5.

Un bon point de départ est la lecture d’un des évangiles, un des récits de la vie de Jésus. Les évangiles se trouvent dans la Bible, au début de la section «Nouveau Testament6». On trouve également dans ce but des livrets qui regroupent l’évangile de Luc et les actes des apôtres (récit de ce que les disciples de Jésus ont fait après qu’il ait quitté la terre) avec des questions qui aident à comprendre le texte7.

Le Saint Esprit

Un dernier point, c’est que Dieu est présent auprès de nous par son Esprit. Si vous cherchez Dieu, Dieu vous aidera à le rencontrer. Si vous devenez chrétien, l’Esprit Saint agira en vous pour vous transformer et renouveler votre vie. Nous ne sommes pas laissés seuls sur le chemin de la foi.

Pour finir, j’aimerais souligner que devenir chrétien est la décision la plus importante que vous puissiez prendre. Si vous y pensez, ne vous laissez pas détourner de cette question jusqu’à ce que vous ayez fait votre choix. Si vous êtes prêts à faire ce pas, maintenant peut être le moment. Il n’y a pas de mauvais moment pour le faire, osez faire le pas de la foi en Jésus !

Jean-René Moret, février 2016

P.S. Si quelqu’un a besoin d’aide pour entrer dans une démarche de foi, n’hésitez pas à nous contacter.

  1. Actes des apôtres, chapitre 20, verset 21.
  2. Voir Une identité transformée.
  3. Lettre de Paul aux Romains, chapitre 10, versets 9 à 10.
  4. Si cette affirmation semble trop forte, j’encourage à lire la première lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 15.
  5. Comme ceux des Groupes Bibliques Universitaires, en France ou en Suisse – ce sont ces mouvements qui vous proposent ce site.
  6. Voir Pourquoi parle-t-on d’un ancien et d’un nouveau testament ?
  7. Voir le projet «I love LA».
Share
Posted in Articles.

5 Comments

  1. Pingback: Peut-on être bon sans Dieu? | Question Suivante

  2. Pingback: Comment croire en la foi chrétienne étant donné l’histoire sanglante de l’Église ? – Question Suivante

  3. Pingback: Pourquoi les chrétiens ne sont ils pas meilleurs? – Question Suivante

  4. Pingback: S’il n’y a plus de mal au paradis, y sera-t-on encore libre ? – Foi en questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *